Non, Google n’est pas votre médecin

Il faut définitivement arrêter de prendre Google pour un médecin. Le moteur de recherche n’a jamais fait d’études de médecine et ne peut pas nous soigner. Pire, le « consulter » peut avoir des conséquences graves sur notre santé…

Pas de mensonges entre nous : on a déjà tous recherché les symptômes de notre maladie sur un moteur de recherche. Allô docteur Google, c’est grave ? Cette mauvaise habitude doit cesser car elle a des conséquences foireuses notamment sur notre santé mentale.

google docteur

Médecin ou Google ? Entre les deux, avouons que lancer une recherche sur son ordi lorsqu’on est malade est bien plus facile que de consulter un médecin. Pour confirmer ce constat, des récentes recherches dévoilent qu’une personne sur quatre cède à l’automédication via le géant d’Internet plutôt que d’aller consulter un généraliste.

Aussi, selon un rapport de la santé digitale britannique rapporté par le site Belge 7sur7, 10% de ces personnes se justifient en indiquant qu’elles n’ont pas pu décrocher un rendez-vous chez leur médecin. 11% affirment que leurs horaires de travail ne permettent pas d’aller à une consultation médicale.

« Chercher ses symptômes sur Google est l’une des pires choses à faire car cela ne fait que causer une angoisse inutile. La plupart du temps, la recherche va vous orienter vers une maladie très sérieuse, alors que vous avez simplement un gros rhume. Aussi tentant que cela puisse être, laissez les diagnostics aux docteurs », conseille le docteur Clare Morrisson, médecin généraliste pour le site MedExpress.com.

google docteur 2

Psychology Today va même plus loin et suggère qu’il y a un lien entre le fait de rechercher la cause de ses symptômes sur le net et une forme d’hypocondrie qui peut mener à des troubles de l’anxiété et à la dépression, rapporte 7sur7.

Vous êtes donc prévenus : chercher les causes de sa maladie sur Internet peut avoir des conséquences très négatives sur votre santé mentale. Et même les sites spécialisés ne peuvent pas remplacer le bon vieux médecin généraliste et la consultation d’un professionnel demeure indispensable. Même si ce dernier peut vraiment (vraiment) nous énerver.

Mots clés:
· · ·
Catégorie de l'article:
Pure Pépite
Publié par:

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.