Le président de l’Équateur vend des cadeaux du sultan d’Arabie saoudite

Son initiative est unique et c’est l’occasion de découvrir ce qu’offrent les dirigeants de ce monde. Le président de la République d’Équateur, Rafael Correa a décidé de mettre en vente aux enchères une partie de ses cadeaux diplomatiques. Et c’est pour la bonne cause…

Les bénéfices iront aux victimes du séisme ayant ravagé le pays en avril 2016. Le président équatorien a lancé les « subastas del pueblo » (« les enchères du peuple ») le 9 juillet dernier. Elles comprennent les cadeaux que lui et d’autres hauts fonctionnaires du gouvernement ont reçus à l’occasion de rencontres diplomatiques, rapporte Mashable. L’argent récolté ira à des œuvres sociales, et notamment aux victimes du séisme ravageur d’avril dernier.

Selon le site officiel de la vente aux enchères, tous les objets vendus sont visibles au palais présidentiel et ont une valeur purement matérielle et en aucun cas symbolique.

Capture d'écran .subastasparaelpueblo.com

Capture d’écran subastasparaelpueblo.com

La plupart des cadeaux viennent des pays arabes

Rafael Correa signale à l’agence d’informations équatorienne Andes que la vente aux enchères avait été retardée. En cause : la plupart des objets sont des cadeaux en provenance de gouvernements de pays arabes où il est très mal vu de céder un présent, souligne Mashable. Mais les donateurs se sont montrés compréhensifs lorsque l’Équateur a expliqué que ce serait pour des œuvres caritatives. Parmi les objets mis en vente, on trouve des Rolex, des broches en or et des colliers de diamants.

SUBASTASPARAELPUEBLO.COM, GOBIERNO DE ECUADOR

subastasparaelpueblo.com

equateur cadeau

subastasparaelpueblo.com

Le lot comprend beaucoup de montres de marques prestigieuses et très chères. Neuf lots de parure sont également à vendre parmi lesquelles ce cadeau du sultan d’Arabie saoudite, Salmán Abdulaziz. Ce lot est composé d’une montre, d’une bague, d’une paire de boutons de manchette et d’un stylo en or blanc.

Le sultan, visiblement généreux , avait aussi offert cette parure de bijoux féminins à la femme de Rafael Correa. Elle est composée d’un collier, d’une paire de boucle d’oreilles, d’une bague et d’un bracelet, tous en diamants et en or blanc. Pour l’acquérir, il faudra débourser 139 000 euros minimum.

Le président espère récolter 668 000 euros, voire davantage si la vente aux enchères est un succès. L’enchère n’est pas ouverte qu’aux Équatoriens et se poursuit jusqu’au vendredi 29 juillet.

Mots clés:
· · ·
Catégorie de l'article:
Pure Pépite
Publié par:

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.