Un Niçois revendait sur Internet des objets des victimes de l’attentat de Nice

Ce Niçois de 39 ans est-il un tordu, relevant de la psychiatrie, ou un abject opportuniste? Repéré par les policiers de la Cybercriminalité de la police judiciaire, l’individu revendait sur le site Le Bon Coin, « des objets récupérés sur la Prom’ », dixit le libellé de son annonce.

La police l’a aussitôt interpellé lundi soir et placé en garde à vue. Garde à vue prolongée ce mardi soir à la caserne Auvare alors que la brigade criminelle de la Sûreté départementale est chargée d’enquêter sur ce singulier personnage.

Lors de la perquisition à son domicile, les enquêteurs ont découvert tout un tas d’objets à l’origine douteuse: bracelet, bague, lunettes, drapeaux…

«Des objets de récupération», affirme le suspect, qui se défend d’avoir profité du chaos apocalyptique de jeudi soir pour se livrer à ce qui s’apparente à du pillage, voire à de la violation de sépulture.

L’individu sera fixé sur son sort aujourd’hui et sera vraisemblablement présenté au parquet de Nice.

Mise à jour :

Mercredi soir, le tribunal correctionnel de Nice a condamné le prévenu à dix mois d’emprisonnement avec mandat de dépôt et confiscation des scellés.

Pour sa défense, cet homme handicapé suite à un accident de deux-roues et au casier judiciaire vierge, a dit que les objets appartenaient à sa famille, notamment une bague, qui aurait été offerte par sa mère à sa sœur. Ses arguments n’ont pas suffi à convaincre les juges qui ont suivi les réquisitions du parquet.

Source : Nice Matin

Catégorie de l'article:
Pure Info
Publié par:

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.