Trump « espère » que la Russie retrouvera les emails manquants de Clinton

Donald Trump a déclaré mercredi qu’il espérait que la Russie serait capable de retrouver les milliers d’emails effacés du serveur privé d’Hillary Clinton, ce qui lui a valu d’être accusé par le camp Clinton d’encourager l’espionnage étranger.

Donald Trump a affirmé qu’il n’avait « rien à voir avec la Russie », accusée depuis quelques jours de vouloir l’aider à gagner l’élection présidentielle américaine, après la fuite massive d’emails du parti démocrate.

« Russie, si vous écoutez, j’espère que vous serez capable de retrouver les 30.000 emails qui manquent », a déclaré Donald Trump dans une conférence de presse, en référence aux emails effacés du serveur privé de son adversaire démocrate, quand elle était secrétaire d’Etat.

« C’est la première fois qu’un candidat majeur à la présidentielle encourage activement une puissance étrangère à espionner son opposant politique », s’est indignée la campagne d’Hillary Clinton dans un communiqué, parlant d’une « question de sécurité nationale ».

« Je n’ai rien à voir avec la Russie », a insisté Donald Trump dans sa conférence de presse à Doral, en Floride, en précisant qu’il n’avait jamais rencontré le président russe Vladimir Poutine.

Et il a aussi mis en doute l’implication de la Russie dans cette fuite d’emails. « Si c’est la Russie. Personne ne sait. C’est probablement la Chine, et ça peut être quelqu’un qui est assis dans son lit », a déclaré le milliardaire républicain en ajoutant: « cela montre à quel point personne ne nous respecte ».

Il a fait ces déclarations après la fuite d’environ 20.000 emails de hauts responsables du parti démocrate, piratés et rendus publics par le site internet Wikileaks juste avant la convention démocrate. Elle a officiellement investi mardi Hillary Clinton comme la candidate du parti à l’élection présidentielle de novembre.

« Le FBI ira au fond de l’affaire pour établir qui est derrière le piratage. Si c’est la Russie et qu’ils interfèrent avec nos élections, je peux vous assurer que les deux partis et le gouvernement s’assureront qu’il y a des conséquences sérieuses », a déclaré le colistier de Donald Trump, Mike Pence.

Avec AFP

Catégorie de l'article:
Pure Info
Publié par:

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.