Attentat à Nice : un camion a foncé sur la foule, au moins 84 morts

Plusieurs témoins de l’incident ont rapporté les événements sur Twitter, indiquant qu’un camion a foncé sur la foule.  La préfecture des Alpes-Maritimes a parlé au début d’un attentat. Au moins 84 morts, dont 10 enfants et adolescents. 202 personnes supplémentaires ont été blessées dont 52 sont actuellement en état d’urgence absolue. Parmi elles, 25 sont en réanimation.

François Molins, le procureur de la République de Paris, a fait état du dernier bilan de la tragédie qui a tué 84 personnes, dont 10 enfants et adolescents. 202 personnes supplémentaires ont été blessées dont 52 sont actuellement en état d’urgence absolue. Parmi elles, 25 sont en réanimation.

Le procureur a ajouté que le tueur était «totalement inconnu» des services de renseignement.

Molins en a dit un peu plus sur le déroulement de l’attaque, indiquant que le tueur avait rejoint son camion en vélo, avant de mettre ce dernier dans le camion et d’entamer sa macabre course.

Après avoir percuté de nombreuses personnes, l’assaillant a tiré «à plusieurs reprises sur trois policiers.» Ces derniers ont alors «répliqué et poursuivi le camion qui a réussi à rouler encore sur près de 300 mètres», avant que son chauffeur ne soit abattu.

Les chefs d’accusation retenus par le procureur de Paris sont les suivants : «tentative d’assassinat en bande organisée et en relation avec une entreprise terroriste» et «association de malfaiteurs terroristes criminels».

Par ailleurs, le garde des Sceaux Jean-Jacques Urvoas a fait savoir, dans un communiqué, que le chauffeur du camion avait été condamné «une seule fois» à six mois de prison avec sursis à la suite d’une altercation lors d’un accident de la circulation.

Le sous-préfet de Nice a indiqué que le chauffeur du camion a été abattu par la police.

Selon BFMTV, «le conducteur du camion était connu des services de police pour des faits de violence et d’usage d’armes». Selon les informations de la chaîne, le conducteur disposait d’un pistolet de petit calibre, mais les grenades et les armes de guerre signalées plus tôt était «factices».

Le suspect abattu était connu pour des faits de petite délinquance. Né en 1985, il ne faisait pas l’objet d’une fiche S et n’était a priori pas non plus connu pour terrorisme. Le véhicule qu’il conduisait était a priori loué, rapporte Le Parisien.

François Hollande a fait une allocution télévisée à 3H30. Plusieurs annonces ont été faites :

  • Des enfants parmi les 77 morts.
  • L’état d’urgence prolongé de 3 mois au-delà du 26 juillet.
  • La réserve opérationnelle va être mobilisée.
  • Les actions en Irak et en Syrie vont être renforcées.
  • Toute la France est sous la menace terroriste

Des papiers d’identité au nom d’un Français d’origine tunisienne retrouvés dans le camion. De son côté, l’AFP parle d’un Franco-Tunisien. L’homme serait âgé de 31 ans.

Le plan vigipirate a été porté au niveau « alerte attentat ».

Le conducteur du camion a tiré à plusieurs reprises avec un pistolet avant d’être abattu par la police, selon des sources proches des enquêteurs.

«Au moment où il a été abattu par les policiers, il avait fait feu plusieurs fois», a souligné le premier adjoint LR de la ville de Nice et président de la région Paca, Christian Estrosi. Il a aussi précisé qu’une «grenade inopérante» et «armes longues factices» avaient été trouvées dans le camion.

Retour sur les faits

Aux alentours de 22h30, alors que la fête nationale battait son plein à Nice, un camion blanc a foncé sur la foule, faisant de nombreux blessés a indiqué la mairie. La préfecture des Alpes-Maritimes, qui parle d’un attentat, invite les gens à rester chez eux.

camion blanc

Capture d’écran Twitter

Le maire de Nice Christian Estrosi a parlé de dizaines de morts, même si le chiffre n’est pour l’heure pas confirmé, appelant les habitants à rester chez eux.

BFMTV parle aussi de dizaines de morts. Présent sur place, le journaliste allemand Richard Gutjahr a lui indiqué, sur Twitter, qu’il avait décompté une douzaine de corps recouverts de couvertures, ainsi que de nombreux blessés.

«Les gens courent, c’est la panique. Il est monté sur la Prom et il a foncé sur tout le monde», explique un journaliste de «Nice Matin». «Il y a du monde en sang, sans doute plein de blessés».

Le camion a foncé dans la foule dans la Promenade des Anglais, laissant plusieurs personnes au sol et projetant des débris autour. Alors que plusieurs témoignages ont fait état de coup de feu, une photo du camion, criblé de balles semble attester cette hypothèse.

ATTENTION lES IMAGES PEUVENT CHOQUER

Selon un journaliste du site d’information Nice Matin, c’est aux alentours de 22h30, alors que la la fête nationale battait son plein, qu’un camion a foncé dans la foule dans la Promenade des Anglais.

Alors que des photos de corps ont circulé sur les réseaux sociaux, le journaliste, qui était présent sur les lieux au moment de l’incident a livré son témoignage : «Les gens courent, c’est la panique […] Il a foncé sur tout le monde […] Il y a du monde en sang, sans doute plein de blessés.»

Plusieurs témoignages, non confirmés, font également état de coup de feu, qui pourraient avoir été tirés pour arrêter le véhicule. La scène a provoqué un large mouvement de panique dans les rues de Nice.

Selon un journaliste indépendant, plusieurs routes ont été bloquées par les autorités.

A 00h, l’Elysée a fait savoir que François Hollande, qui rentre d’Avignon, se rend directement à une cellule de crise place Beauvau à Paris.

A 00h36, «Il n’y a pas de prise d’otages à Nice ». C’est le porte-parole du ministère de l’Intérieur qui donne cette information, mettant fin aux rumeurs circulant sur les réseaux sociaux.

e réseau social Facebook a activé son mécanisme de Security Check afin de permettre aux utilisateurs situés à Nice de se signaler en sécurité.

La scène de l’attaque a été filmée dans cette vidéo . Attention contenu extrêmement choquant.

Sur Twitter, c’est la solidarité qui s’organise face au drame. Le hashtag #PortesOuvertesNice propose ainsi de recueillir les victimes ou les gens qui se trouveraient encore dehors, alors que la préfecture a demandé à tous les Niçois de rester cloîtrés jusqu’à nouvel ordre.

Plusieurs avis de recherche de personnes portées disparues circulent également.

Sources : NiceMatin/RT/BFMTV/Twitter

Mots clés:
· · · ·
Catégorie de l'article:
Pure Info
Publié par:

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.