McDonald’s et Starbucks bloquent l’accès au porno sur leurs réseaux Wifi

Les deux géants du fast-food , Starbucks et McDonald’s, viennent d’annoncer le blocage des contenus pornographiques pour les clients utilisant leur connexion Wi-Fi.

Les chaînes Starbucks et McDonald’s ont décidé de bloquer l’accès à la pornographie sur les réseaux Wi-Fi de leurs établissements aux États-Unis, mais aussi ailleurs dans le monde.

Ces deux géants américains de la restauration plient ainsi devant les pressions des groupes antipornographie qui leur demandaient d’agir depuis des années.

McDonald’s avait installé des filtres sur ses réseaux plus tôt cette année, mais la nouvelle n’a été médiatisée il n’y a que quelques jours, ont rapporté plusieurs médias, dont CNNMoney.

«McDonald’s tient à offrir un environnement sécuritaire à ses clients et nous sommes heureux d’annoncer que des filtres sur les Wi-Fi de la majorité des près de 14 000 restaurants McDonald’s à travers les États-Unis ont été activés, a indiqué Terri Hickey, un porte-parole de l’entreprise. Nos clients ne nous avaient pas signalé qu’il s’agissait d’un problème, mais nous avons vu une occasion qui coïncide avec notre objectif de fournir une expérience agréable pour les familles.»

McDonald’s a déjà des filtres sur ses réseaux Wi-Fi au Royaume-Uni.

Les groupes antipornographie Enough is Enough (Assez c’est assez) et National Center on Sexual Exploitation (Centre national sur l’exploitation sexuelle) ont demandé à Starbucks de suivre l’exemple de McDonald’s.

Questionnée à ce sujet par CNNMoney, Starbucks a répondu qu’elle fera la même chose dans ses restaurants d’entreprise partout dans le monde.

«Une fois que nous pourrons faire en sorte que nos clients peuvent avoir accès à notre Wi-Fi gratuit sans que du contenu ne soit involontairement bloqué, nous appliquerons cela dans nos établissements, a indiqué à CNNMoney un porte-parole de Starbucks. Entre-temps, nous nous réservons le droit de mettre un terme à tout comportement qui interfère avec notre expérience-client, notamment en ce qui concerne ce qui accessible sur notre Wi-Fi gratuit.»

Les groupes antipornographie se sont réjouis de ces développements.

Sources : CNNMoney/agences

Mots clés:
· · ·
Catégorie de l'article:
Pure Info
Publié par:

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.