Grande-Bretagne : les délits xénophobes en forte hausse

Les délits xénophobes au Royaume-Uni ont enregistré une forte hausse lors des deux semaines avant et après le référendum sur l’Union européenne.

Selon les chiffres officiels de la police publiés ce vendredi, lors des deux semaines précédant et suivant le référendum sur le Brexit, dont l’immigration a été érigée comme thème central du débat, les délits xénophobes ont connu une forte hausse au Royaume-Uni.

Les 3.076 « crimes de haine » signalés à la police entre le 16 et le 30 juin représentent une hausse de 42% par rapport à la même période en 2015. Un pic de 289 cas a été enregistré le 25 juin, soit deux jours après le référendum ayant conduit au Brexit, la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne. « Cette hausse est inacceptable », a commenté Mark Hamilton, le président de la commission chargée des « crimes de haine » dans la police.

Cette notion, qui peut aller d’insultes et de crachats jusqu’à des agressions physiques, s’applique aux victimes agressées pour leur appartenance réelle ou supposée à un groupe présentant un caractère spécifique, comme la race, la religion ou l’orientation sexuelle.

Source : AFP

Mots clés:
· · ·
Catégorie de l'article:
Pure Info
Publié par:

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.