Fusillade à Munich : alerte maximale , la traque est en cours

Une fusillade a éclaté vendredi après-midi dans un centre commercial près du stade olympique de Munich, dans le sud de l’Allemagne. Il y aurait plusieurs morts. La traque est en cours.

01h00 CET

La police de Munich avait pour sa part fait état d’au moins 10 morts et de nombreux blessés . Selon les pompiers de Munich, il y a pour le moment 21 personnes qui ont été prises en charge dans des hôpitaux.

Selon une estimation des autorités, près de 100 personnes auraient été témoins de la fusillade, a indiqué le porte-parole de la police de Munich. Leur témoignage sera sans doute précieux, alors que l’enquête se poursuit toujours.

Un robot démineur a été envoyé pour enquêter sur le corps retrouvé à un kilomètre du centre commercial munichois et qui pourrait être celui d’un des assaillants, rapporte le journal allemand Der Spiegel.

23h27 CET

Angela Merkel a indiqué qu’elle réunira le samedi 23 juillet un Conseil de sécurité pour évoquer la fusillade et les mesures éventuelles à adopter.

Interpol a indiqué avoir suspendu son activité afin de venir en aide à l’Allemagne et concentrer leur efforts sur la recherche des tireurs.

23h02 CET

Le chef d’Etat-major d’Angela Merkel, Peter Altmaier, a indiqué sur les médias locaux qu’il n’était toujours pas possible pour l’heure d’imputer un lien terroriste à la fusillade. L’enquête suit son cours.

22h53 CET

La police de Munich a indiqué, sur Twitter, qu’un nouveau corps avait été retrouvé. Elle mène actuellement l’enquête pour déterminer si celui-ci était impliqué dans la fusillade.

22h30 CET

Malheureusement il y a 8 personnes tuées », tweete la police de Munich.

22H00 CET

Une réunion de crise s’est tenue dans la soirée à la chancellerie fédérale à Berlin pour suivre l’évolution de la situation à Munich et coordonner les services de sécurité, rapporte l’agence de presse allemande DPA.

La chancelière Angela Merkel n’était pas présente à la réunion de crise à la chancellerie, précise DPA. Le ministre de l’Intérieur Thomas de Maizière, qui venait de partir pour les Etats-Unis, a décidé d’interrompre ses vacances et de regagner l’Allemagne, ajoute DPA.

La police évoquerait un septième mort dans le bilan toujours provisoire de la fusillade, selon les médias locaux. Le gouvernement allemand a annoncé une réunion de crise à la chancellerie de Berlin. La police enjoint la population à s’abstenir de relayer des rumeurs.

La police allemande diffuse un numéro de téléphone pour les expatriés :

21H32 CET

Rien n’indique la piste du terrorisme islamiste, selon le porte-parole de la police de Munich qui s’est exprimé lors d’un première conférence de presse. Le bilan est toujours de 6 morts et plusieurs blessés.

21H17 CET

Selon le magazine allemand Focus relayé par France 24, la police de Munich le tireur se serait suicidé d’une balle.

21H12 CET

La fusillade a fait au moins six morts et plusieurs blessés, a indiqué à l’AFP une source policière, selon un bilan probablement provisoire. La police évacue le public des lieux à découvert.

Facebook a activé son service de localisation «safety check».

20H59 CET

La police de Munich parle d’une «menace terroriste maximale», selon les médias allemands. Elle demande aux automobilistes d’évacuer les autoroutes autour de Munich, afin de laisser l’accès aux véhicules de secours.

20H20 CET

Le ministère bavarois de l’Intérieur a confirmé un bilan de trois morts, selon la chaîne NTV. La gare centrale de Munich est en cours d’évacuation, annoncent les chemins de fer allemands.

Selon une source proche de la police de la ville, on compterait pour l’heure au moins six mort dans la ou les fusillades. Les forces de l’ordre munichoises demandent aux habitants de rester chez eux afin de faciliter la chasse à l’homme.

Selon les ambulances de Munich, des tirs auraient lieu dans toute la ville, alors qu’une troisième fusillade est évoquée par les médias locaux. La situation est confuse, selon la police elle-même. La police de Nuremberg est venue en renfort.

19h40 CET

La police de Munich pense avoir affaire à plusieurs tireurs. Aucun n’a été arrêté pour l’instant. Mouvement de panique sur la Karlplatz, la place centrale de Munich. La police demande de ne pas se rendre sur les place et les endroits à découvert de la ville.

19h20 CET

Les autorités ont interrompu le service sur des lignes de tramway, de bus ainsi que plusieurs trains.

19h06 CET

Le personnel s’est retranché dans le centre. Certains  employés ont dit par téléphone avoir vu un mort et plusieurs blessés graves.

La circulation du métro en direction du centre commercial OEZ a été interrompue. Des témoins font état de plusieurs morts. Un premier bilan fait état d’au moins un mort et de dix blessés, selon l’AFP. D’après le Süddeutsche Zeitung, il y aurait plusieurs morts ainsi que des blessés.

Selon le site Merkur.de, une alerte à la bombe serait en cours et les hôpitaux se tiendraient prêts.

18h30 CET

Des coups de feu ont été signalés dans le centre commercial Olympia de Munich ce vendredi vers 18h30, selon la police bavaroise citée par l’agence de presse Reuters.
Reuters indique n’avoir pour l’instant aucune information concernant l’auteur des tirs ou d’éventuelles victimes. L’Agence France-Presse parle de son côté, en citant une source policière, d’un mort et dix blessés.
La police a demandé à la population d’éviter le centre-ville et le centre commercial.

Le périmètre de sécurité englobe certains boulevards de la ville :

Des images apparaissent de la scène où l’on voit des personnes prendre la fuite. Selon des témoins oculaires, il y aurait des morts et des blessés.

L’Olympia park est un centre commercial qui comporte également des airs de jeux pour les enfants. C’est un lieu familial de Munich.

Sources : Reuters/RT/AFP

Catégorie de l'article:
Pure Info
Publié par:

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.