« Une tentative de coup d’Etat en cours » selon le Premier ministre turc

Le Premier ministre turc Binalo Yildirim indique qu’un groupe au sein de l’armée effectue une tentative de coup d’Etat, rapporte l’agence Associated Press. Reuters ajoute que selon le Premier ministre, l’action militaire qui se déroule actuellement en Turquie n’a pas été commandée par la hiérarchie.

Le Premier ministre turc Binalo Yildirim indique qu’un groupe au sein de l’armée effectue une tentative de coup d’Etat, rapporte l’agence Associated Press. Reuters ajoute que selon le Premier ministre, une action militaire qui n’a pas été commandée par la hiérarchie, se déroule. Ceux qui sont à la base de la tentative de coup d’Etat payeront très cher, a menacé Yildirim. Il a indiqué que les forces militaires font tout leur possible pour ramener la situation à la normale.

La BBC confirme un coup d’Etat actif en Turquie. Les réseaux sociaux auraient été bloqués dans le pays.

«Certaines personnes ont mené illégalement une action hors de la chaîne de commandement» de l’armée, a indiqué Yildirim à la chaîne télévisée NTV. La chaîne a diffusé des images de tanks qui manœuvrent à l’entrée de l’aéroport Ataturk d’Istanbul.

L’aéroport d’Istanbul a été fermé et le trafic aérien interrompu. Une partie de l’infanterie, des corps blindés et des forces aériennes sont impliquées dans la tentative de coup, révèlent les médias locaux.  Le président Recepp Tayyip Erdogan se trouverait actuellement en vacances. Des chars patrouillent dans la rue.

L’armée turque aurait neutralisé les gardes du palais d’Erdogan. Elle a affirmé avoir pris les rennes du pouvoir et a indiqué que la loi devait être respectée. Elle a annoncé que toutes les relations étrangères étaient maintenues pour l’heure.

Le point sur les réactions sur les réseaux sociaux où les internautes turcs ont transmis des images de l’intervention dès le début de la soirée

Plus tôt dans la soirée , de nombreuses photos de chars, d’avions et de militaires déployés à Ankara mais aussi sur le pont du Bosphore, ont émergées sur les réseaux sociaux. On ne connaissait pas encore la raison de ce déploiement énorme de l’armée turque.

Une fusillade pourrait être en cours près des quartiers généraux de l’armée à Ankara.

Le pont du Bosphore serait complètement bloqué par l’armée.

Des avions et des hélicoptères militaires volant au dessus d’Ankara ont été entendus par des témoins, rapporte Reuters.

Des coups de feu auraient également été entendus dans la capitale, selon Reuters.

Une source de RT en Turquie a fait état de policiers qui auraient été arrêtés. Elle a confirmé que plusieurs ponts ont été bloqués par les militaires et que les avions militaires volent à basse altitude au-dessus d’Ankara.

Selon des témoignages sur Twitter, la route vers le Parlement serait complètement bloquée.

Les avions volent extrêmement bas, comme le montre les images.

«Un couvre-feu a été imposé, rentrez chez vous», crieraient les militaires aux automobilistes, selon un témoin.

Sources : Associated Press/RT/Reuters/Twitter

Catégorie de l'article:
Pure Info
Publié par:

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.