Chine: peine de mort pour l’incendiaire d’un bus

Lundi, la justice chinoise a condamné à la peine de mort un homme coupable d’avoir volontairement déclenché en janvier un incendie dans un bus à Yinchuan (nord). L’homme avait ainsi tué dix-huit personnes.

Un homme reconnu coupable d’avoir sciemment déclenché en janvier un incendie dans un bus bondé à Yinchuan (nord) a été condamné lundi à la peine de mort par la justice chinoise. Dix-huit personnes avaient péri dans le sinistre.

Le Tribunal populaire intermédiaire de Yinchuan l’a reconnu coupable d’incendie volontaire, a indiqué le gouvernement municipal sur son compte de microblog. Le condamné a reconnu sa culpabilité, mais a déclaré qu’il ferait appel de la sentence, selon la même source.

Diplômé d’université, l’individu aurait accumulé en tant qu’entrepreneur de chantier plus de 300’000 yuans (44’000 francs) de dettes, constituées pour l’essentiel des salaires de ses ouvriers, avait indiqué la presse chinoise. Une entreprise commanditaire de travaux aurait refusé de le payer, selon la même source, l’empêchant ainsi de rémunérer ses employés.

Le matin de l’attaque, il aurait alors déclaré à des amis sur le réseau social WeChat: « Lorsque même les droits fondamentaux d’une personne ne sont pas garantis, elle a le droit de passer à l’action ».

Source : ATS

Mots clés:
· ·
Catégorie de l'article:
Pure Info
Publié par:

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.