Bruxelles : le suspect arrêté serait un étudiant en ondes et radiations

A Bruxelles , l’opération en cours depuis plus de quatre heures est terminée. La police vérifié désormais l’identité du suspect pour s’assurer qu’il s’agit bien d’un étudiant et envisage déjà de se constituer partie civile.

Mercredi 20 juillet en fin d’après-midi, un individu a été arrêté près de la place de la Monnaie au terme d’une opération policière de 5 heures.  Il est apparu que cette personne qui portait un long manteau avec des fils qui dépassaient était en réalité un jeune homme qui étudiait les ondes et les radiations dans la ville, a déclaré le porte-parole de la zone de police Bruxelles-Capitale Ixelles, Christian De Coninck.

«Etant donné que la personne s’est montrée très passive et très suspecte pendant l’opération, la zone de police a décidé de se porter partie civile pour récupérer les frais engendrés par l’opération», a-t-il ajouté.

Selon les médias belges, la situation était à risques, d’où le déploiement massif.

Selon le vigile qui a le premier alerté la police, l’homme, qui circulait dans les alentours des galeries royales, a intrigué des commerçants qui ont averti le personnel de sécurité. Une fois arrivés sur place, les policiers ont demandé à l’homme d’ouvrir son manteau et auraient remarqué une ceinture abdominale de laquelle pendaient des fils. D’après le témoin, les policiers se seraient alors reculés pour appeler du renfort.

La foule agglutinée autour du périmètre de sécurité mis en place par les forces de l’ordre a tenté de suivre l’opération tout l’après midi.

Les forces spéciales et les services de déminage présents sur place se tenaient prêts à inspecter l’individu afin de s’assurer qu’il ne portait pas d’explosifs.  Les pompiers, eux aussi, étaient prêts à intervenir.

Sources : Agences/RT

Mots clés:
· · ·
Catégorie de l'article:
Pure Info
Publié par:

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.