Baton Rouge: trois policiers tués par balle, un suspect mort

Trois policiers ont été abattus et trois autres ont été blessés après avoir été atteints par balle, dimanche à Bâton-Rouge, en Louisiane. Un suspect est mort, mais deux autres auraient pris la fuite, selon les autorités.

La porte-parole du shérif de la région, Casey Rayborn Hicks, a demandé aux citoyens de signaler le 9-1-1 s’ils remarquent quoi que ce soit de suspect.

L’événement est survenu peu après 9 h, dimanche matin, à quelques kilomètres du quartier général de la police.

En entrevue avec le réseau de télévision WAFB, le sergent de la police de Baton Rouge, Don Coppola a demandé aux citoyens d’éviter le quartier.

Un journaliste de l’Associated Press qui était près des lieux du drame a vu plusieurs véhicules de police rassemblés sur l’autoroute Airline.

Les policiers munis d’armes d’épaules ont arrêté au moins deux véhicules qui s’éloignaient des lieux. Ils ont fouillé leurs véhicules avant de les laisser aller.Plusieurs policiers étaient postés devant le centre médical régional Our Lady of the Lake, où les agents blessés seraient soignés au centre de traumatologie. Un policier avec une arme d’épaule bloquait le stationnement près de la salle d’urgence.

La porte-parole du centre hospitalier, Ashley Mendoza, a indiqué que l’établissement avait reçu cinq patients à la suite du drame. Parmi les deux policiers qui ont survécu, l’état de l’un est considéré comme grave, alors que l’autre est en bonne condition.

Sur WAFB9, le maire de Baton Rouge Kip Holden a appelé au calme, redoutant une nouvelle poussée de tension.

«Ne laissons personne définir cette communauté par des actes absurdes de violence», a-t-il déclaré.

Les circonstances exactes de la fusillade de dimanche ne sont pas encore connues, mais il semble que les forces de l’ordre soient intervenues à la suite d’une première fusillade entre plusieurs individus.

«Il semble qu’ils (les agents) ont répondu à une fusillade», a expliqué Mme Rayborn Hicks WAFB9.

Une vidéo mise en ligne par WAFB9 montre des policiers arrivant sur les lieux de la fusillade et on peut distinctement entendre des coups de feu.

On entend d’abord une succession de tirs espacés et ensuite un feu bref, mais nourri.

Relations tendues

Les relations entre la police et la communauté afro-américaine sont particulièrement tendues à Baton Rouge depuis que deux policiers blancs ont abattu Alton Sterling, un homme noir de 37 ans. L’homicide survenu au début du mois avait été filmé sur un téléphone cellulaire et la vidéo avait beaucoup circulé sur le web.

Le lendemain du drame à Baton Rouge, un autre homme noir avait été abattu par la police au Minnesota. La même semaine, un tireur noir avait tué cinq policiers blancs.

La fin de semaine suivante, des milliers de personnes avaient manifesté dans les rues de Baton Rouge pour condamner le décès d’Alton Sterling. Les autorités avaient arrêté environ 200 personnes lors de ces rassemblements.

La législation des armes à feu en Louisiane permet de facilement se procurer des armes y compris des fusils d’assaut semi-automatiques.

Sources : Associated Press/AFP

 

Mots clés:
· · · ·
Catégorie de l'article:
Pure Info
Publié par:

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.