Bangladesh: 20 étrangers tués lors d’une prise d’otages revendiquée par Daech

Des preneurs d’otages lourdement armés ont tué 20 étrangers, la plupart à l’arme blanche, dans un restaurant de Dacca au Bangladesh avant que les forces de sécurité ne mettent fin samedi à cette attaque revendiquée par l’État islamique en abattant six assaillants.

Au moins deux policiers ont été tués, près de 20 autres blessés, et une prise d’otages était en cours dans la nuit de vendredi à samedi dans un restaurant du quartier diplomatique de Dacca, visé par une attaque revendiquée par Daech.

Un groupe d’hommes armés a attaqué un restaurant fréquenté par les étrangers dans le quartier abritant des représentations diplomatiques dans la capitale du pays, selon la police et les riverains. Une partie de la clientèle a été prise en otage.

L’ambassade américaine à Dacca a annoncé sur son compte twitter qu’il y aurait eu «des coups de feu et une prise d’otage».

Des échanges de tirs ont eu lieu entre la police locale et des hommes armés à la sortie d’un restaurant populaire auprès des étrangers, the Holey Artisan, dans le quartier des ambassades de la capitale du Bangladesh, a rapporté Reuters.

L’attaque a été menée par un groupe composé d’au moins neuf personnes, selon un média local. Ils ont pénétré dans le restaurant à environ 21h20 (heure locale) et auraient ouvert le feu et lancé des grenades. Un employé de cuisine qui a réussi à s’échapper du bâtiment a indiqué que les assaillants criaient «Allah Akbar».

«Ils ont fait exploser plusieurs bombes artisanales, déclenchant une panique générale. J’ai réussi à fuir dans la confusion», a-t-il ajouté, dans des propos rapporté par le Hindustan Times.

Au moins vingt personnes, des étrangers pour la plupart, ont été retenues en otage, selon le Dhaka Tribune, qui a cité des témoins sur place. Trois agents de police ont été blessés, alors que l’un d’entre eux aurait succombé à ses blessures.

Les alentours du restaurant ont rapidement été bouclés par d’importants effectifs de police, ainsi que des membres d’un bataillon des forces spéciales. Une opération de sauvetage est en cours de préparation.

La situation «parait assez mauvaise», selon un témoin qui habite dans le quartier haut de gamme de Gulshan, non loin de la scène de l’attaque, qui s’est confié à Reuters. Cette zone abrite de nombreuses organisation non gouvernementales et des ambassades, dont celle des Etats-Unis.

Sources : Reuters /RT

Mots clés:
· · ·
Catégorie de l'article:
Pure Info
Publié par:

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.