Attentat suicide de Daech à Bagdad: au moins 120 morts

Les deux explosions ont retenti dans des arrondissements commerçants de la capitale irakienne, tuant plus de 120 personnes et en blessant environ 140 autres. Daesh a revendiqué l’une de ces deux attaques qui ont touché Bagdad.

L’explosion est survenue dans le quartier de Karrada, où de nombreux habitants vont faire leurs courses avant la fête marquant la fin du mois sacré musulman du Ramadan, ont indiqué les responsables irakiens.

Saad Maan, porte-parole du ministère de l’Intérieur, a déclaré que l’explosion avait été provoquée par une voiture piégée déclenchée près d’un restaurant. Plusieurs magasins ont brûlé à la suite de la déflagration, a-t-il dit.

L’EI a affirmé dans un message cité par SITE qu’un de ses hommes avait commis un attentat suicide dans le quartier de Karrada en faisant exploser une voiture piégée près d’un rassemblement de chiites.

L’explosion, la plus meurtrière dans la capitale irakienne depuis le début de l’année, a causé la mort d’au moins 119 personnes, selon les responsables de sécurité irakiens. Environ 140 blessées sont également à déplorer.

Peu après l’explosion qui a secoué le quartier de Karrada, une deuxième explosion a touché celui de Chaab, situé dans le nord de la ville, provoquant la mort d’environ cinq personnes.

L’EI commet fréquemment des attentats contre les civils à Bagdad et dans d’autres villes irakiennes.

L’organisation s’est emparée en 2014 de vastes régions de l’Irak, mais elle a perdu depuis le contrôle d’une partie de ces territoires, qui ont été repris par les forces gouvernementales irakiennes, comme dernièrement la ville de Fallouja, à l’ouest de Bagdad.

Source : RT

Mots clés:
· · ·
Catégorie de l'article:
Pure Info
Publié par:

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.