Après la tentative de coup d’Etat, des militaires putschistes lynchés dans la rue

Au lendemain de la tentative de putsch en Turquie, le pays a connu de nombreuses scènes de violence à l’encontre des soldats rebelles. Des civils ont notamment fouetté des militaires, comme en témoignent des photos diffusées sur les réseaux sociaux.

Le lendemain du coup d’Etat raté d’une partie de l’armée turque, qui a coûté la vie à plus de 290 personnes, aura été douloureux pour de nombreux soldats : les médias et agences de presse ont fait état de plusieurs scènes de lynchage, visant des militaires putschistes, dans la journée du 16 juillet.

«Des gens se sont rués sur les rebelles que la police tentait de dégager en criant ‘tuez-les au nom de Dieu’ et en les bourrant de coups, et pour certains de coups de couteaux» a décrit un journaliste de l’AFP qui se trouvait à Istanbul, dans la matinée de samedi. «L’un des militaires est mort lynché sous ses yeux, il ignore le sort d’un autre, gravement tabassé. Les attaquants ne veulent pas de témoins, et s’en prennent brutalement aux reporters sur place, qu’ils menacent même de jeter par dessus le pont du Bosphore» a-t-il ajouté.

Sur le pont du Bosphore, reliant les rives européenne et asiatique d’Istanbul, des manifestants pro-régime ont également fouetté des soldats putschistes capturés, comme on peut le voir sur certaines photos relayées sur Twitter.

Attention : les images ci-dessous peuvent choquer la sensibilité.

Au milieu de ces bouffées de violence, un policier serait toutefois parvenu à sauver un tankiste putschiste de la vindicte populaire.

Source : RT

 

Catégorie de l'article:
Pure Info
Publié par:

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.