Au coeur des villes fantômes de la zone d’exclusion de Fukushima

Suite à la catastrophe nucléaire de Fukushima , les 500.000 riverains logés dans un rayon de 20 km de la centrale ont tous été évacués. 5 ans plus tard, Fukushima est devenue une ville fantôme et la zone d’exclusion est toujours interdite d’accès. Cependant, un touriste a bravé l’interdit et s’est faufilé dans cet endroit…

On se croirait dans un triste Remake d’Apocalyspe Now.  Keow Wee Loong, un malaisien de 27 ans, a décidé de se faufiler illégalement dans la zone d’exclusion de Fukushima au Japon , contournant policiers et barricades. Cet endroit qui alimente les fantasmes et les mystères est , d’ailleurs, devenu l’obsession de plusieurs aventuriers.

Équipé d’un masque à gaz seulement malgré la dangerosité des lieux , le jeune intrépide a pris des photos inédites de lieux qui n’ont pas été pénétrés depuis 2011. Il avoue même sur sa page Facebook qu’il est entré dans la zone sans l’accord des autorités locales et en passant par les forêts pour accéder à cette ville fantôme abandonnée depuis la mi-mars 2011. L’aide d’un ami japonais connaissant les lieux a été nécessaire.

Notons que le jeune homme , connu pour ses prouesses, est devenu célèbre en escaladant des immeubles et en marchant au milieu des volcans en éruption.

Sa promenade glaçante va le conduire à faire plusieurs découvertes étonnantes. Le calendrier figé au mois de mars 2011 est particulièrement terrible. Les images se passent de commentaire et parlent d’elles-mêmes de l’ampleur de la catastrophe et des dégâts.

Fukushima 1 Fukushima 2 Fukushima 3 Fukushima 4 Fukushima 5 Fukushima 6 Fukushima 7 Fukushima 8 Fukushima 9 Fukushima 10 Fukushima 11 Fukushima 12 Fukushima 13 Fukushima 14 Fukushima 15

Catégorie de l'article:
Pure Image
Publié par:

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.