Une Indonésienne découvre que son «mari» était une femme

Le choc est immense pour une Indonésienne qui a découvert que le «mari» qu’elle avait épousé quelques mois plus tôt était en réalité une femme. Cette dernière a été interpellée, a indiqué vendredi la police de l’archipel d’Asie du Sud-Est.

Suwarti, le prétendu «mari» âgé de 40 ans, s’était fait passer pour un homme en épousant l’an passé Heniyati, de 15 ans sa cadette, sur l’île de Java. L’«époux» aurait même fait appel à des tiers pour leur demander de prétendre qu’ils faisaient partie de sa famille au mariage, rapporte l’AFP.

L’arnaque est digne d’une fiction. Quand les deux personnes se sont rencontrés, Suwarti s’était attribué le patronyme Muhammad Efendi Saputra et avait affirmé qu’elle était policier. Après une idylle de quelques mois, le couple s’est marié en octobre dernier.

 

Les soupçons ont commencé chez Heniyati quand son «mari» a refusé de consommer le mariage et d’avoir des relations sexuelles avec elle. C’est au bout de quelques mois, qu’elle a finalement découvert une carte d’identité dans le portefeuille de Suwarti: sa réelle identité montrait que le prétendu époux était en fait une femme.

Sous le choc, Heniyati a dénoncé le faux «mari» à la police, et Suwarti a été interpellée jeudi, reconnaissant la tromperie. Soupçonnée de falsification d’identité, cette dernière risque jusqu’à 7 ans de prison. Suwarti était déjà mariée à un homme, dont elle est séparée, avec lequel elle a eu un enfant âgé de 17 ans.

Mots clés:
· · ·
Catégorie de l'article:
Pure Folie
Publié par:

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.