Un homme vit normalement avec 90% de son cerveau en moins

Son cas suscite l’attention de nombreux scientifiques et spécialistes. Un Français de 44 ans a fait l’objet d’une étude sur le cerveau car il est très particulier : il lui manque 90% de son cerveau et vit….normalement.

Avec un cerveau 2 à 3 fois plus petit que la moyenne, l’homme mène une vie normale. Malgré une boîte crânienne presque dépourvue de matière grise, il assure un travail très correct en tant qu’employé dans l’administration et assume bien son rôle de père de famille.

La découverte de cette grande anomalie cérébrale s’est faite par hasard : Alors qu’il était allé consulter pour une douleur à la jambe, les médecins ont fait cette découverte . Un trouble qui ne remet pas ses jours en cause malgré le caractère exceptionnel du cas.

Les conséquences de cette anomalie sont étonnantes : son cerveau est remplacé par du liquide, presque dans sa totalité. Pourtant, le quadragénaire n’a jamais été considéré comme étant un handicapé mental et aucun sgine apparent ne laisse présager qu’il souffre d’un quelconque handicap.

L’origine de cette particularité remontre à on enfance. L’homme a, en effet, été victime d’une maladie connue communément sous le nom d’hydrocéphalie.

Pour remédier à ce problème, les médecins de l’époque « lui ont implanté un petit tube pour évacuer le liquide vers d’autres parties du corps », rapporte le site de Metronews. Le dispositif a été ensuite enlevé quand il était en âge de puberté. Mais apparemment, le liquide s’était progressivement accumulé dans sa boîte crânienne au fil des années.

Ce cas particulier représente un bouleversement dans l’histoire de la médecine et de la recherche sur le cerveau et fait l’objet d’une étude. Pour le moment, aucune théorie n’explique comment une personne, dont 90% des neurones sont absentes, peut avoir un comportement tout à fait normal.

La recherche avance

En parlant de cerveau, sachez qu’une équipe de neurologues, d’ingénieurs et de spécialistes viennent de publier dans la revue scientifique Nature une cartographie du cerveau, plus précise que jamais. Ils ont ainsi répertorié 180 régions distinctes du manteau extérieur du cortex. Deux fois plus que ce qui était connu jusqu’alors. Cette découverte pourrait permettre d’améliorer les techniques de chirurgie du cerveau.

Cette carte est détaillée dans la vidéo qui suit :

Mots clés:
· · · ·
Catégorie de l'article:
Pure Folie
Publié par:

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.