Un journaliste trolle une société de paris sportifs

L’événement s’est produit en pleine soirée électorale australienne et n’a rien à voir avec la politique. Le respecté journaliste Laurie Oakes a, en effet, déclenché un véritable «tie gate» ce samedi, provoquant le déchaînement des réseaux sociaux et de la société de paris. Un vrai coup de génie…

Le site de paris sportifs en ligne Sportsbet a été la victime du génie machiavélique du célèbre journaliste ce samedi. Il a fait les frais de la malice d’un Laurie Oakes qui faisait  l’objet d’un pari sur la couleur de sa cravate. Et pour contourner tous les pronostics….il en a changé de cravate à 6 reprises, contrecarrant toute probabilité, rapporte Slate.

Channel 9, grande chaîne d’info télévisée australienne diffusait en direct la soirée des élections législatives anticipées. Laurie Oakes, célèbre journaliste politique, étonne tout le monde en changeant 6 fois de cravates allant du rouge au doré en passant par le noir et le vert.

laurie tie

Ces changements ont provoqué de nombreuses réactions sur Twitter et déclenché l’hystérie du site Sportsbet qui avait lancé un pari sur le fameux accessoire masculin.

Laurie Oakes, au courant de ce pari, avait décidé de porter toutes les couleurs proposées les unes après les autres et de faire gagner le maximum de personnes. 57 participants vont ainsi se partager un peu plus de 2.000 euros

Ce phénomène baptisé par les internautes «tie gate» est très rapidement devenu une tendance fortement relayée sur Twitter . Le journaliste a expliqué avoir pris la décision le matin de l’élection, se décrivant comme un «défenseur des parieurs».

Un journaliste qui vous veut du bien…

 

Catégorie de l'article:
Pure Buzz
Publié par:

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.