Le maire de Rio fait le « coup du kangourou » aux Australiens

Certaines blagues ne passent pas surtout lorsqu’elles conjuguent clichés, mauvaise foi sur fond de tension. C’est le cas avec le maire de Rio qui a tenté une blague potachealors que le Comité olympique australien a annoncé vouloir boycotter le village olympique de Rio  jugé « inhabitable » …

«Le Village n’est tout simplement pas sûr et pas prêt»: la délégation australienne a jeté un pavé dans la mare dimanche matin, en évoquant des «toilettes bloquées» ou «de l’eau qui coule du plafond et fait des flaques près de câbles et de fils»: bref, les finitions n’étaient pas finies.

« De l’eau a coulé le long des murs, il y avait une forte odeur de gaz dans certains appartements et un court-circuit électrique», a précisé la chef de la délégation australienne, Kitty Chiller, dans son communiqué. «Notre bâtiment n’est pas habitable», a-t-elle martelé plus tard devant la presse à l’extérieur du Village.

Ces déclarations, rapportées par l’AFP, semblent déplaire au maire de Rio, Eduardo Paes,  qui a décidé d’utiliser un humour douteux pour résoudre la crise.  «On va leur mettre un kangourou pour que les Australiens se sentent à l’aise».

Nul doute que  le torchon brûle entre la mairie de Rio et la délégation australienne. Cette déclaration a largement déplu aux Australiens et la réponse officielle n’a pas tardé :  « Nous n’avons pas besoin de kangourou, nous avons besoin de plombiers pour résoudre les problèmes d’inondations et les nombreuses flaques d’eau trouvées dans les appartements », a réagi Mike Tancred, porte-parole du Comité olympique australien.

 

Catégorie de l'article:
Pure Buzz
Publié par:

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.