Le cliché qui secoue les États-Unis

C’est l’oeuvre d’un photographe de l’agence Reuters, qui était derrière l’objectif pour capturer le bon moment au bon endroit. La photo a été prise ce samedi à Bâton-Rouge, théâtre d’une vague de protestations provoquée par la mort d’un Noir abattu par la police la semaine dernière. Elle fait actuellement le tour des réseaux sociaux et des médias .

Ce cliché vaut des milliers de mots et se passerait facilement de commentaire. Il montre une élégante jeune femme noire se tenir debout, les bras croisés, devant des policiers de Bâton-Rouge où se concentrent la contestation depuis la mort d’Alton Sterling, tué par la police mardi dernier. En face d’elle se présentent deux policiers anti-émeutes en armures venus l’interpeller.

Photo de Jonathan Bachman/Reuters.

« Ça s’est passé très vite mais je pouvais dire qu’elle n’allait pas bouger, et c’était comme si elle campait sur sa position » (…) Ce n’était pas violent. Elle n’a rien dit. Elle n’a pas résisté », a indiqué au site The Atlantic le photographe Jonathan Bachman, qui couvre les événements pour l’agence Reuters.

La jeune femme, dont on sait seulement qu’elle est mère d’un jeune garçon de 5 ans, a été relâchée dimanche soir, selon le Daily News.

Cette image a retenu l’attention de tout le monde et son auteur a tout de suite su qu’elle était exceptionnelle. « C’est le premier cliché que j’ai envoyé à Reuters car je savais que c’était une photo importante », indique le photographe, qui se dit honoré par les réactions unanimes qu’elle suscite.

Catégorie de l'article:
Pure Buzz
Publié par:

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.