Face aux remarques discriminantes de son employeur, cette salariée répond

June J Rivas est une salariée américaine pas comme les autres. Subir des remarques discriminantes sur son lieu de travail était devenu tellement fatiguant, qu’elle a décidé d’agir. Jeudi dernier, la jeune femme a posté sur Facebook un témoignage partagé plusieurs milliers de fois…

Cette affaire est sérieuse. June J Rivas a , en effet, décidé de soumettre une plainte à l’EEOC (Equal Employment Opportunity Commission), une agence fédérale chargée de défendre les salariés en cas de discrimination aux Etats-Unis.

En attendant une réponse , elle a décidé de protester grâce au Cosplay, une tendance qui consiste à jouer le rôle de personnages en imitant leur costume, leurs cheveux et leur maquillage.

« Ma patronne n’appréciait pas quand je portais une queue-de-cheval. Ni lorsque je mettais un foulard sur mes cheveux, peu professionnel, ni lorsqu’ils étaient tressés, peu professionnel. J’ai déposé plainte pour harcèlement puisque notre contrat ne stipule aucun code vestimentaire hormis l’obligation d’adopter une tenue propre et décente (…) En réaction à ma plainte, elle a édicté une nouvelle note de service nous imposant un code vestimentaire (…) ».

June a décidé de ne pas baisser les bras et a même régalé le Net en partageant les photos de ses diverses tenues . Elle a tout de même pris le soin d’accompagner son message par un hashtag plutôt clair : #Nejamaisénerverune cosplayeuse.

La vengance est délicieuse.

Catégorie de l'article:
Pure Buzz
Publié par:

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.