Quand Trump se targuait d’avoir la tour la plus haute

15 ans après les attentats du 11 septembre 2001 , les personnalités politiques américaines se sont rassemblées lors d’une cérémonie d’hommage aux victimes. Cependant, l’unité nationale n’était pas totalement au rendez-vous et sur les réseaux sociaux, la campagne présidentielle a continué…

Alors que la campagne d’Hillary Clinton se porte plutôt mal suite à une polémique et un « coup de chaud », celle de son rival républicain risque également de souffrir suite à un épisode rapporté par le sérieux site Politico. La veille de la commémoration, le journaliste Michael Kruse a raconté un fait jusqu’ici oublié par l’opinion publique américaine.

Il faut dire que l’épisode a de quoi choquer. Il se déroule le soir des tragiques attentats, lors d’une interview téléphonique diffusée sur la chaîne locale UPN 9.

La séquence est particulièrement gênante. Le candidat y fait référence à son immeuble – la Trump Tower ou 40 Wall Street- situé à quelques rues des tous jumelles visées par les attentats sanglants du 11 septembre. Il explique que sa tour était le second immeuble le plus haut au sud de Manhattan après le World Trade Center. Et maintenant , après l’effondrement des tours, c’est devenu le plus haut. Un moment de malaise et de maladresse.

Du Trump tout craché…

Catégorie de l'article:
Pure Vidéo
Publié par:

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.