La Chine lance le premier simulateur de mort

Une attraction chinoise curieuse et plutôt effrayante vient de voir le jour. Elle propose aux curieux d’expérimenter leur propre mort, suivi de leur incinération avant leur renaissance.

À Shanghai, un appareil baptisé « Samadhi Death Simulator » permet à chacun d’expérimenter sa propre fin de vie. Pour la somme de 68 dollars, les participants peuvent ressentir l’effet de la mort, puis l’incinération de leur corps dans un four crématoire avant la résurrection.

daily-simulateur

Selon le Mirror, la nouvelle attraction est très prisée. Avant le « départ vers l’au-delà », les visiteurs curieux de vivre leur mort peuvent rédiger leurs dernières volontés qu’ils emporteront ensuite avec eux comme souvenir de cette expérience peu commune.

Le créateur de l’attraction, Ding Rui, avoue qu’il l’a ouverte pour aider les gens à se préparer à la mort, car il est très rare que les gens pensent aux derniers mots qu’ils diront avant de partir à jamais. En outre, elle est destinée à réduire la peur face à la mort, rapporte sputniknews.

Catégorie de l'article:
Pure Vidéo
Publié par:

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.