Une étudiante réalise une série photo sur le viol et c’est poignant

Des photos choquantes, dérangeantes et bouleversantes valent souvent plus que des milliers de discours. Suite à l’affaire Brock Turner, le jeune étudiant violeur libéré récemment, une étudiante américaine a utilisé son appareil photo pour évoquer le viol et exprimer son indignation…

L’affaire Brock Turner a soulevé un tollé aux Etats-Unis et l’indignation est toujours au rendez-vous. Condamné à 3 mois de prison ferme pour le viol d’une jeune fille inconsciente sur le campus américain, le jeune homme de 21 ans est récemment sorti de la prison de Santa Clara après avoir purgé sa très légère peine.

Rappelons que l’ancien étudiant de l’université américaine de Stanford avait été condamné à 6 mois de prison pour viol sur le campus mais a été libéré, vendredi 2 septembre, après n’avoir purgé qu’un trimestre derrière les barreaux.

Sa remise en liberté choque une Amérique qui s’était déjà émue cet été de la légèreté de la peine prononcée, largement considérée comme insuffisante au regard de la gravité du crime. En réaction à cette polémique, certains ont décidé d’agir. C’est le cas de Yana Mazurkevich, une étudiante de 20 ans, qui a décidé d’utiliser la photographie pour exprimer son indignation et sensibiliser l’opinion publique aux effets dévastateurs d’une telle décision de justice.

Son projet s’intitule « It happened » (C’est arrivé, en français) et véhicule un message puissant à travers une série de photos bouleversantes et dérangeantes. Postés sur le compte Facebook de la jeune photographe, ces clichés montrent l’absurdité de ce crime et rappellent surtout que cela n’arrive pas qu’aux autres…

ATTENTION CES PHOTOS SONT DÉRANGEANTES

It happened 1 It happened 2 It happened 3 It happened 4 It happened 5 It happened 6 It happened 7 It happened 8 It happened 9

 

Catégorie de l'article:
Pure TOP
Publié par:

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.