Les femmes prennent d’assaut les rues d’Alger pour…une course

Vendredi 6 mai, à Alger, des centaines de femmes se sont lancées dans un marathon inédit dans les rues de la capitale algérienne, bouleversant ainsi l’ordre masculin qui y règne, rapporte l’AFP.

Certaines cheveux au vent, d’autres un foulard ou une casquette sur la tête, des centaines de femmes se sont rassemblées au petit matin dans la principale artère d’Alger pour commencer, dans les rues de la capitale algérienne la course «Algéroise, 100% femme et solidaire», inspirée de «La Parisienne».

Ouverte aux plus de 13 ans, cette course uniquement féminine est d’autant plus surprenante qu’elle s’est déroulée un vendredi, jour traditionnel de la grande prière hebdomadaire musulmane et au cours duquel il est plus courant de voir dans les rues d’Alger des hommes que des femmes, rappelle l’agence RT.

Parmi les coureuses figurait notamment l’ex-médaille d’or aux Jeux Olympiques de Sydney, en 2000, Nouria Benida-Merah, également marraine de l’événement.  Des femmes venues des quatre coins de l’Algérie ont par ailleurs participé à l’Algéroise.  Une participante, mère de famille de 30 ans, explique que cette course «donne l’image d’une femme algérienne dynamique, courageuse et fonceuse» a-t-elle déclaré avec joie à l’AFP

La course, d’une distance de 3 kilomètres dans les rues de la capitale algérienne, fermée pour l’occasion à la circulation, s’est achevée sur l’esplanade de la Grande Poste, où les participantes ont même improvisé quelques pas de danse.

Mots clés:
· ·
Catégorie de l'article:
Pure TOP
Publié par:

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.