Protestation : Le comédien-mécano, la Volkswagen et la boîte pour tricher

C’est lors de l’ouverture à la presse du 86e Salon de l’Auto de Genève que le désormais célèbre comique britannique Simon Brodkin a encore frappé. Et cette fois, il n’a pas raté sa cible!

Simon Brodkin

Simon Brodkin

Alors que l’un des patrons de Volkswagen, Jürgen Stackmann, présentait la dernière citadine, le comédien a fait irruption dans la salle, déguisé en mécano pour poser un nouveau boîtier dans la voiture….pour tricher.

Simon Brodkin s’est donc couché sous la nouvelle voiture toute rouge et fait mine de la trafiquer. Armé d’une clé à molette et d’un faux boîtier estampillé « cheat box » (« boîte à tricher »), il a indiqué sur un ton sérieux: « Personne ne va le remarquer, je la répare tout de suite! ». Le plus drôle, c’est que le patron n’a pas, tout de suite, saisi le but de l’intervention.

En effet, le site Autoplus nous apprend que le patron allemand, un peu surpris a simplement affirmé que la voiture n’avait pas besoin d’être réparée. « C’est une voiture toute neuve! »

Bref, un clin d’œil intelligent au scandale qui a récemment frappé la firme allemande. Il est évident que le boss a moyennement apprécié lorsqu’il a tout compris.

La dernière victime de ce même comédien n’est autre que Sepp Blatter. Rappelez-vous l’intervenant surprise qui avait lancé une liasse de faux billets sur l’ancien président de la FIFA accusé de corruption.

https://youtu.be/tjhHU4RBwp4

Ces modes de protestation teintés d’humour ne sont pas sans rappeler que la corruption gangrène nos sociétés. Ces artistes engagés font certes rire avec leur happening mais ils nous invitent aussi à réfléchir. Top pour Simon Brodkin!

 

 

Mots clés:
· · ·
Catégorie de l'article:
divertissement · Pure TOP
Publié par:

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.