New York lance une campagne anti-islamophobie

La ville de New York a donné le coup d’envoi d’une campagne visant à combattre les préjugés visant les musulmans et espère ainsi s’attaquer aux actes islamophobes…

Sur les réseaux sociaux, la grosse pomme entame une campagne anti-islamophobie. « I am muslim. I am NYC » (« Je suis musulman. Je suis New York ») : c’est par ce slogan que la ville veut sensibiliser ses concitoyens à « rejeter la haine et la violence » à l’égard des musulmans.

i-am-muslim-ny

Des affiches digitales sont ainsi diffusées notamment sur le compte Twitter de la Commission aux droits de l’Homme de New York. Des femmes et des hommes de la communauté musulmane prennent la pose avec une légende rappelant qu’il est « illégal de discriminer ou de harceler quelqu’un sur la base de sa religion ou de ses principes ».

i-am-muslim-ny-3

« Maintenant plus que jamais, il est important pour chaque New-Yorkais de se tenir uni comme une seule ville et de rejeter la haine et la violence », a souligné le maire Bill de Blasio dans un communiqué accompagnant le lancement de la campagne.

« Les New-Yorkais de toutes confessions méritent de vivre en sécurité et libre de toute discrimination. Il est illégal de discriminer ou de harceler une personne en raison de sa religion ou de sa conviction », peut-on y lire.

La ville a également édité un prospectus en 10 points assurant la protection des droits des citoyens musulmans. Elle rappelle l’interdiction des discriminations au travail, au logement et au service public et le droit pour tout croyant de bénéficier d’accommodements raisonnables et de congés pour raisons religieuses. Dans cet imprimé qui sera prochainement disponible en 9 langues , un numéro d’alerte aux victimes d’actes islamophobes est aussi communiqué.

i-am-muslim-ny-2

Avec #IAmMuslimNYC, New York se mobilise contre l’islamophobie et tous les visuels seront publiés sur les réseaux sociaux Facebook, Twitter et Instagram.

Les actes islamophobes ont connu une augmentation inquiétante durant ces derniers mois. Le 15 août, un imam et son assistant ont été assassinés. Plus récemment, le 10 septembre, un homme a tenté de brûler vive une musulmane voilée.

Catégorie de l'article:
Pure TOP
Publié par:

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.