La colorisation fait revivre les portraits des migrants d’Ellis Island

La colorisation de portraits de migrants débarqués sur le continent américain entre 1892 et 1954 a permis de dévoiler une page de l’histoire chargée d’humanité et d’émotion…

Plus de 12 millions de migrants sont entrés aux Etats-Unis à cette époque-là en débarquant à Ellis Island, une île située à l’embouchure de l’Hudson à New York, moins d’un kilomètre au nord de Liberty Island qui abrite la statue de la Liberté. Ils étaient jusqu’à 5.000 à débarquer chaque jour, où ils étaient enregistrés par les services d’immigration avant de rejoindre (ou pas) le sol américain.

Aujourd’hui, on estime que plus d’un tiers des Américains est le descendant d’un migrant passé par cette île.

Celui qui supervisait l’enregistrement des arrivants était photographe amateur . Il s’appelait Augustus Francis Sherman et entre 1906 et 1911, il a photographié des centaines de personnes vêtues de leurs plus beaux vêtements traditionnels.

Depuis, ces photos précieuses figurent dans les archives de la bibliothèque publique de New York et elles viennent d’être colorisées par le coloriste Jordan Lloyd qui a décidé de faire revivre ces clichés en leur restaurant leurs couleurs d’origine. Ces portraits vont être compilés dans un livre , The Paper Time Machine, qui fait actuellement l’objet d’une campagne de crowfunding pour permettre son édition. En attendant, Mashable a publié quelques-uns des portraits.

Le résultat vaut le détour. Ces visages venant des quatre coins du globe sont aujourd’hui les ancêtres d’Américains et font partie de ceux qui ont construit ce pays.

ellis-island-1

ellis-island-2

ellis-island-3

ellis-island-4

ellis-island-5

ellis-island-6

ellis-island-7

ellis-island-8

ellis-island-9

Mots clés:
· · ·
Catégorie de l'article:
Pure TOP
Publié par:

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.