Guide des bonnes manières allemandes pour les réfugiés: Warum?

On classera cette actu parmi les tops car elle a l’avantage de faire sourire et réfléchir en même temps. Certains seront peut-être offensés mais perso on la trouve sympa car elle reflète quelque part la complexité du vivre-ensemble et l’importance de traduire les paroles en actes.  Suite aux agressions du nouvel an en Allemagne à Cologne, les autorités ont republié un guide de bonne conduite destiné aux réfugiés appelés à s’intégrer et à respecter les valeurs et lois de leur pays d’accueil. Parmi les règles de bonne conduite recensées, nous vous proposons un échantillon : Ne pas parler trop fort au téléphone, s’asseoir sur les toilettes en faisant ses besoins, saluer les passants dans les villages, parler à voix basse pour ne déranger personne, ne pas uriner en public. Le guide aborde également la relation entre les sexes et l’égalité hommes-femmes. Ainsi, le guide indique qu’un sourire ne doit pas être considéré comme une tentative de séduction mais comme une marque de gentillesse ou de politesse, que le harcèlement est un délit, que les femmes et le hommes sont égaux , que le mariage est le fruit d’un consentement mutuel , que porter une jupe courte est tout à fait normal, que les gestes affectueux en public entre hétérosexuels ou homosexuels  sont naturels. Ce document rappelle également que les libertés impliquent notamment de s’habiller comme on veut  et de ne pas regarder les gens différents avec insistance. Il indique aussi la présence d’espaces nudistes et la mixité des piscines, saunas etc.

En lisant ces  « commandements », on ne peut s’empêcher de relever que certains comportements proscrits sont loin d’être absents parmi les populations « de souche » que ce soit en Allemagne ou même chez nous au Québec. Ayant déjà passé quelques séjours dans le pays des bretzels, je peux vous assurer que les allemands sont loin d’être tous aussi courtois, polis et tolérants que décrit dans ce guide. N’importe quelle personne ayant déjà côtoyé des allemands vous dira que péter en public, par exemple, n’est pas une incivilité pour plusieurs allemands, ce qui est complètement inimaginable pour un syrien. Il serait donc plus opportun de donner aux réfugiés un guide de la culture allemande accompagné de textes relatifs aux libertés individuelles. N’empêche que si on veut traiter les choses avec plus de souplesse, on notera que le préambule rappelle quand même que les gens en Allemagne ne se comportent pas toujours exactement comme décrit dans ce guide et que les incivilités existent également parmi les allemands d’origine.

Mots clés:
· · ·
Catégorie de l'article:
divertissement · Pure TOP
Publié par:

Les commentaires sont fermés pour cet article.