Défigurée à l’acide, une jeune Indienne défile à la Fashion Week

C’est une belle leçon de courage et de force. Une jeune Indienne de 19 ans défigurée à l’acide a été la reine de la première journée jeudi de la semaine de la mode de New York…

Cette fashion week a adopté un ton résolument engagé. Invitée improbable de cet événement ultra-glamour, Reshma Qureshi a été aspergée d’acide en 2014 par son beau-frère alors qu’elle protégeait sa sœur. L’homme cherchait alors à punir son épouse qui l’avait quitté.

reshma-qureshi

Reshma Qureshi défilant sur le podium de la fashion week

Reshma Qureshi  a défilé pour le collectif de jeunes créateurs italiens FTL Moda, qui a régulièrement fait parler de lui pour ses choix de mannequins. Il y a un an, il avait ainsi fait défiler la jeune trisomique australienne Madeline Stuart ainsi qu’une vendeuse de voitures du New Jersey, Rebekah Marine, née avec un seul avant-bras.

Dans une longue robe blanche brodée de motifs colorés dessinant un corps en surimpression, la jeune femme a arpenté l’allée avec naturel, une fois les premières émotions surmontées. Le public, en partie composé de spectateurs d’origine indienne, a bruyamment encouragé Reshma Qureshi, ravie une fois son aller-retour terminé.

« Je sens que cela a changé ma vie », a expliqué à l’AFP, après le défilé, celle qui est devenue l’égérie d’une campagne pour l’interdiction de la vente libre d’acide en Inde. « Je me sens courageuse ».

Quelle belle leçon de vie !

Mots clés:
· · · ·
Catégorie de l'article:
Pure TOP
Publié par:

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.