Quand les réseaux sociaux s’invitent dans un village de 400 habitants

Si les réseaux sociaux font désormais partie intégrante de notre quotidien, certains endroits sont encore complètement insensibles à ces nouveautés.

Dans certaines bourgades éloignées, les réseaux sociaux sont même totalement inconnus. En Italie, l’artiste Biancoshock s’est  lancé dans un projet photo très original et surprenant. Son idée ? Intégrer les réseaux sociaux dans le quotidien d’un petit village de 400 habitants.

Pour cela, Biancoshock s’est donc rendu dans la province de Campobasso en Italie. Ce petit village de 400 âmes est peuplé principalement par des personnes âgées, rapporte Creapills. L’artiste a pris plusieurs clichés, dans lesquels il s’est ensuite amusé à incruster et contextualiser des réseaux sociaux bien connus, tels que Facebook, Twitter, ou encore WhatsApp.

L’artiste n’est pas à son premier coup d’essai. Il avait notamment inventé la machine à laver son ego sur Instagram, où encore les pièces secrètes cachées sous terre à Milan.

Les messages véhiculés par chaque cliché sont très intelligents car, dans ce village on n’a pas besoin de Tinder pour se rencontrer ou de Facebook et Twitter pour communiquer…

Biancoshock Biancoshock-2 Biancoshock-3 Biancoshock-4 Biancoshock-5 Biancoshock-6 Biancoshock-7 Biancoshock-8 Biancoshock-9 Biancoshock-10 Biancoshock-11

Catégorie de l'article:
Pure TOP
Publié par:

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.