Toowoomba veut devenir la première ville « porn free »

La ville australienne de Toowoomba ambitionne de devenir la première ville « porn free » (sans porno). Son maire, soutenu par un groupe de citoyens, veut totalement bannir la consultation de sites pornographiques…

Située dans l’est australien, la ville de Toowoomba (« la ville aux jardins ») s’engage dans une lutte acharnée contre l’industrie du X. Ce combat anti-porno est mené par le maire et un groupe de citoyens convaincus que la pornographie est à l’origine de plusieurs maux.

Et cette lutte a pris, ce mercredi, des airs de gigantesque messe lorsque pas moins de 200 personnes se sont réunies pour prêter serment de s’abstenir de consommer du porno. Mashable explique que ce groupe de citoyens n’a aucune revendication religieuse.

Cette initiative a donné lieu à un mouvement rassemblant des élus et des habitants de tous âges. Il dispose de sa page Facebook dont les administrateurs postent régulièrement des publications anti-porno. On tente d’y convaincre les gens que les « œuvres » de l’industrie du X sont néfastes pour la société, le cerveau, le couple, les rapports humains etc.

Interviewé par ABC News, le maire a expliqué que le mouvement cible les « personnes qui sont impactées par la pornographie dans les relations sociales ». Son objectif n’est pas de fermer les maisons closes, les bars à strip-tease ou encore les sex shops. L’homme associe son combat à celui de la lutte contre les drogues et l’alcool et s’inquiète concernant le laxisme adopté au sujet de la pornographie.

Le mouvement ambitionne de faire de Toowoomba la première ville porn free.

Catégorie de l'article:
Pure Pépite
Publié par:

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.