Les restaurants détestent vos premiers rendez-vous

Le premier rendez-vous est souvent stressant pour les célibataires qui souhaitent trouver la perle rare et passer une bonne soirée. Le probabilité de tomber sur un(e) psychopathe bizarre existe toujours. Et pour les les gérants de bars et de restaurants ces rencontres ne sont pas du pain béni…

Riches de leurs expériences, les gérants de bars et de restaurants savent détecter les nouveaux rencards. Ils ont déjà vu tellement de clients passer dans leurs établissements qu’ils comprennent rapidement lorsqu’il s’agit d’un premier rendez-vous. «Ils contrôlent la quantité d’alcool qu’ils boivent», confie au Washington Post un gérant de bar à Washington.

couple-diner

Ces professionnels détectent également ceux qui passent la porte et repartent aussitôt après avoir vu la personne qu’ils devaient rejoindre, constate un autre co-propriétaire d’un établissement de Washington particulièrement propice aux premiers rendez-vous, selon le Washington Post relayé par Slate. Ces lapins posés coûtent chers au patron puisque cela implique qu’un personne occupe une table pendant de précieuses minutes, parfois sans rien consommer du tout.

Cependant, même si le rencard a lieu et que les deux personnes se rencontrent, ils sont loin d’être les meilleurs clients, puisqu’ils parlent parfois beaucoup en consommant lentement cette bière ou ce verre de vin commandé pendant le fameux «happy hour».

Et les comportements relatifs aux premiers rendez-vous ont des conséquences sur ceux des tenanciers car il y a ceux qui ne s’y retrouvent pas si vous ne mangez pas, ceux qui continuent à vous servir des carafes d’eau parce que vous ne voulez plus boire de l’alcool alors que d’autres clients patientent pour manger. Et ceux qui aimeraient pouvoir fermer quand vous ne vous arrêtez pas de discuter alors qu’il est l’heure de rentrer pour tout le monde.

Ces nouveaux « modes » de rencards – qui rompent avec le traditionnel resto-ciné- encouragés notamment par les applications de rencontres font que certains gérants de bar ont pris en compte cette tendance de leur clientèle lors de l’aménagement de leur espace, en plaçant plus de tables de deux pour servir plus de personnes, et l’association nationale des restaurants aux États-Unis confirme cette évolution notable.

 

Mots clés:
· · · ·
Catégorie de l'article:
Pure Pépite
Publié par:

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.