La première marionnette féminine afghane intègre l’émission «Sesame Street»

La célèbre série télévisée américaine pour enfant Sesame Street vient de présenter sa nouvelle recrue chez ses marionnettes : Zari, une fillette afghane de six ans.

Zari, dont le prénom signifie «chatoyante» en dari et pachtou , a fait ses débuts au Sesame Street afghan «Baghch-e-Simsim» et a été conçue pour promouvoir le rôle de la femme dans la société afghane en introduisant certaines idées progressistes.

La petite marionnette afghane devra donc s’exprimer sur des sujets comme la santé, l’activité physique et le bien-être, rapporte l’agence Reuters. Pour cela, elle s’entretiendra avec un docteur et d’autres professionnels de la santé pour découvrir ce qu’il lui faut pour devenir plus tard une jeune femme épanouie.

Zari se réjouit que des vêtements, à la mode occidentale et plus traditionnelle, ont été conçus spécialement pour elle. Bien que les responsables de l’émission précisent que la petite marionnette sera voilée quand cela sera approprié, Zari est bel et bien l’incarnation du modèle de la jeune fille occidentale à l’américaine dans une société afghane conservatrice.

La version afghane de Sesame Street est financée par le département d’Etat américain, et est la série la plus regardée parmi les enfants afghans, selon les responsables de l’émission.

Catégorie de l'article:
Pure Pépite
Publié par:

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.