L’arrivée des réfugiés a bien boosté la croissance suédoise

La suède a atteint le taux de croissance record de 4,5% au dernier trimestre 2015. Et cette étonnante performance est intimement liée à l’arrivée massive des demandeurs d’asile. Le pays a accueilli 163 000 réfugiés en 2 ans…

La Suède est le pays européen qui a accueilli le plus de migrants en 2014 et 2015 et pour les spécialistes, cette décision est l’une des raisons justifiant le taux de croissance record du pays, devenue le plus fort d’Europe.

suede-economie

La bonne santé économique est notamment due aux investissements de l’État pour accueillir les milliers de réfugiés en 2 ans.  Le pays doit cette croissance, que le reste de l’Europe lui envie, en grande partie à l’accueil de 163 000 réfugiés depuis 2014.

tweet-croissance-suede

Ces arrivants ont en effet dynamisé l’activité de la nation, un phénomène dont ont profité les 9,5 millions d’habitants, souligne Franceinter. L’État a redoublé d’efforts pour mieux intégrer les migrants et a mené pour cela une politique interventionniste avec à la clé des dépenses de 2,5 milliards d’euros pour faciliter l’installation de réfugiés et une réduction historique du taux directeur de la banque centrale locale pour faciliter le crédit.

Toutes les mesures prises ont entraîné un regain du secteur de l’immobilier et a permis à la majorité des réfugiés de trouver un premier emploi. Ils ont acquis un certain pouvoir d’achat et cela a donné un coup d’accélérateur à la consommation.

Selon le quotidien The Independant, l’exemple suédois prouve  que l’afflux des migrants peut augmenter la croissance à court terme.  Cependant, les efforts de la Suède ont été possibles notamment grâce au déficit public négligeable du pays nordique qui a eu les moyens de sa politiques.

C’est loin d’être le cas de tous les autres pays européens…

Catégorie de l'article:
Pure Pépite
Publié par:

Commentaires à L’arrivée des réfugiés a bien boosté la croissance suédoise

  • Totalement faux! Les dépenses publiques pour accueillir des migrants n’à jamais créer de croissance économique. Le taux d’emploi chez les immigrés est très faible et leurs revenus modestes puisqu’ occupant des postes sous-payés. Les estimations de croissance du PIB pour 2015 par les economistes étaient sous-estimées c’est prouvé! plus que cette conclusion plus humaniste que réaliste voire inconsistante cautionnée par des pseudo-economistes politisés.

    anton 18/10/2016 15 h 02 min

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.