Distribution de pilule abortives par drone en Irlande du Nord

Des militants ont fait atterrir mardi, près de la frontière avec l’Irlande, un drone chargé de pilules abortives pour dénoncer de manière symbolique les très strictes législations contre l’avortement en vigueur dans les deux parties de l’île.

L’appareil a décollé d’Omeath, au nord-est de l’Irlande, pour se poser à Narrow Water Castle, en Irlande du Nord. Une vidéo montrant l’atterrissage a été diffusée sur la page Facebook du mouvement «Labour Alternative», qui participait à l’opération.

Des policiers étaient présents à l’atterrissage, mais aucune tablette n’a été confisquée.

Début avril, une Nord-Irlandaise de 21 ans avait été condamnée à trois mois de prison avec sursis pour avoir avorté et une autre risque l’emprisonnement à vie pour s’être procuré des médicaments sur internet afin d’aider sa fille à mettre fin à une grossesse non désirée.

En Irlande du Nord, contrairement au reste du Royaume-Uni, où l’avortement est légalisé depuis 1967, l’interruption volontaire de grossesse est toujours considérée comme un crime passible de prison à vie. En février, l’assemblée d’Irlande du Nord a rejeté un assouplissement de la législation, bien que la Haute Cour de justice ait estimé en novembre que la loi actuelle violait les droits des femmes.

Catégorie de l'article:
Pure Pépite
Publié par:

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.