Conduite à l’autel par l’homme qui a reçu le coeur de son père

C’est une histoire bouleversante qui fait actuellement le tour du monde. Celle d’une jeune femme qui voulait vraiment que le cœur de son père soit à ses côtés pour son mariage…

Deux jours avant, Jeni Stepien n’avait jamais rencontré l’homme aux cheveux blancs qui l’a conduite à l’autel, mais elle voulait absolument qu’il soit à ses côtés pour l’occasion: il s’agit de l’homme qui a reçu le cœur de son père décédé.

Jeni Stepien conduite à l'autel par l'homme qui a reçu le cœur de son père décédé

Jeni Stepien conduite à l’autel par l’homme qui a reçu le cœur de son père décédé

Sauvagement assassiné 10 ans plus tôt, le père de Jeni Stepien était un donneur d’organes, et son cœur a été transplanté dans la poitrine d’Arthur Thomas, un don qui lui a sauvé la vie.

Jeni Stepien, âgée de 33 ans, a rencontré Arthur Thomas, 72 ans, pour la première fois la veille de son mariage, célébré le week-end passé à Swissvale, en Pennsylvanie.

«Il y a deux mois environ j’ai reçu une lettre de Jeni», a expliqué à l’AFP M. Thomas. «Elle disait: «Je suis la fille de la personne dont le cœur est dans votre corps et je me demandais si vous et votre femme Nancy voudriez venir à mon mariage. J’aimerais que vous m’accompagniez à l’autel»». «J’étais soufflé. J’ai pensé que c’était parfait qu’elle veuille le cœur de son père présent pour son mariage», a-t-il ajouté.

Jeni Stepien touche coeur

Jeni Stepien touchant le cœur de son père

M. Thomas, retraité qui travaillait dans une université, a rencontré la future mariée la veille de la cérémonie, pour la répétition. Elle a mis sa main sur son cœur dans un très beau moment extrêmement touchant.

Après l’avoir conduite à l’autel, M. Thomas a mis la main de la mariée sur son cœur et l’a embrassée avant de la confier à son futur époux, Paul Maenner. «Merci beaucoup d’être venu», lui a alors dit la jeune femme en larmes, selon les images de la cérémonie filmée par ABC News.

Depuis la mort du père de la mariée il y a 10 ans et la transplantation cardiaque , les deux familles sont restées en contacts occasionnels mais ne s’étaient jamais rencontrées physiquement auparavant.

L’assassin de Michael Stepien, arrêté en 2009, purge quant à lui une peine de 40 ans de prison minimum, selon le New York Times.

Catégorie de l'article:
Pure Pépite
Publié par:

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.