Zaha Hadid, figure phare de l’architecture contemporaine, est décédée

Zaha Hadid, figure phare de l’architecture contemporaine, est brusquement décédée jeudi à l’âge de 65 ans dans un hôpital de Miami, aux États-Unis, d’une crise cardiaque consécutive à une bronchite.

Avec ce décès, le monde de l’architecture perd une de ses vedettes mondiales, et la première et unique femme à obtenir le prix Pritzker, l’équivalent du Nobel chez les architectes. C’était en 2004. Elle a également été la première femme à remporter la prestigieuse médaille d’or royale pour l’architecture pour l’année 2016, après Jean Nouvel, Frank Gehry ou Oscar Niemeyer, indique l’AFP.

Ed Vaizey, ministre britannique de la Culture s’est dit «stupéfait» par la nouvelle, louant dans un tweet «l’énorme contribution à l’architecture moderne» apportée par Zaha Hadid.

Ses grandes réalisations

Se revendiquant du déconstructivisme, courant qui remet en question les canons architecturaux classiques et revendique de repenser la géométrie des bâtiments, Zaha Hadid était réclamée aux quatre coins du monde. On lui doit plusieurs réalisations.

Le tremplin de saut à ski d’Innsbruck en Autriche

le-tremplin-de-saut-à-ski-d'Innsbruck

L’opéra de Canton en Chine

l'opéra-de-Canton-en-Chine

Le MAXXI (Musée national des arts du XXIe siècle) à Rome

MAXXI-(Musée-national-des-arts-du-XXIe-siècle)-à-Rome

La tour du 3e groupe de transport maritime mondial CMA-CGM à Marseille (France)

La-tour

La piscine des JO de Londres en 2012

La-piscine-des-JO-de-Londres-en-2012

Le Musée Guggenheim de Taichung (Taïwan)

Le-Musée-Guggenheim-de-Taichung-(Taïwan)

Mots clés:
· ·
Catégorie de l'article:
Pure Info
Publié par:

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.