Une première greffe de pénis aux Etats-Unis

Un homme de 64 ans qui avait perdu une grande partie de son pénis à cause d’une forme rare de cancer a bénéficié de la première greffe d’un organe viril aux Etats-Unis, a annoncé ce lundi l’hôpital de Boston où a été effectuée l’intervention chirurgicale de quinze heures.

Il s’agit de la troisième greffe d’un pénis dans le monde, dont la première réussie a été faite en 2014 en Afrique du Sud. Une première tentative effectuée en Chine en 2006 avait échoué, rappelle BFMTV.

« Le patient, Thomas Manning, 64 ans continue à bien se remettre avec une circulation normale du sang dans l’organe du donneur et aucun signe de saignement, de rejet du pénis implanté ou d’infection », précise le Massachusetts General Hospital de Boston, dans un communiqué relayé par l’AFP. « Bien que le patient soit encore dans les tous premiers stades du processus de guérison, ses médecins se sont déclarés prudemment optimistes qu’il pourra retrouver la fonction de son pénis », précise également l’hôpital.

Mots clés:
· · ·
Catégorie de l'article:
Pure Info
Publié par:

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.