Un premier médaillé exclu pour dopage

L’haltérophile kirghize Izzat Artykov, médaillé de bronze en – 69kg, est devenu le premier médaillé des jeux Olympiques de Rio exclu pour dopage, a-t-on appris jeudi auprès du TAS. Artykov, qui a été disqualifié et exclu des Jeux, a été testé positif à la strychnine (stimulant), précise le TAS dans une décision transmise à l’AFP.

Médaillé de bronze chez les -69 kg, l’haltérophile du Kirghizistan Izzat Artykov a été disqualifié des Jeux olympiques de Rio après avoir échoué à un test antidopage, a appris l’Agence France-Presse auprès du Tribunal arbitral du sport (TAS).

 

Kirghyzstan's Izzat Artykov poses with his bronze medal on the podium of the Men's 69kg weightlifting competition at the Rio 2016 Olympic Games in Rio de Janeiro on August 9, 2016. / AFP PHOTO / GOH Chai Hin

Izzat Artykov

Le test de l’haltérophile a révélé la présence de strychnine, utilisé comme stimulant, dans son organisme. Artykov est le premier athlète des Jeux de Rio à perdre sa médaille en raison du dopage.

Catégorie de l'article:
Pure Info
Publié par:

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.