Un homme inculpé pour avoir voulu assassiner Donald Trump

Plusieurs observateurs pensaient qu’il s’agissait d’un simple manifestant anti-Trump qui fut escorté vers la sortie par la police. Mais selon des documents judiciaires, Michael Sandford, 19 ans, qui a tenté de désarmer un officier, samedi à Las Vegas, voulait assassiner Donald Trump.

« Sandford a révélé qu’il avait fait des plans pour venir à Las Vegas afin de tuer Trump », précise la plainte, déposée par un agent du Secret Service, le service de protection du président américain et d’autres personnalités, y compris les candidats à l’élection présidentielle, rapporte l’AFP..

L’accusé s’est rendu dans un stand de tir de Las Vegas la veille pour apprendre à utiliser une arme. Selon le procès-verbal, il a tiré au moins 20 cartouches. Il a reconnu qu’il n’aurait probablement pas pu tirer plus d’une ou deux balles et s’est dit convaincu qu’il aurait été tué par les forces de l’ordre pendant sa tentative, précise la plainte.

Sandford, qui dispose d’un permis de conduire britannique, a également confié aux enquêteurs qu’il avait acheté un billet pour un autre rassemblement à Phoenix, en Arizona (sud-ouest), avec l’intention « d’essayer à nouveau de tuer Donald Trump » si son plan échouait à Las Vegas, indique l’agence.

D’après la plainte, Sandford s’est approché d’un agent du Secret Service, Ameel Jacob, affirmant vouloir « demander un autographe à Trump », puis a « tenté de saisir son arme ».

Catégorie de l'article:
Pure Info
Publié par:

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.