Un député israélien veut séparer les femmes juives et arabes dans les maternités

Un député israélien propose la séparation des femmes juives des femmes arabes dans les maternités. Hôpitaux et maternités demeuraient toutefois un des seuls endroits de coexistence où se côtoyaient patients et personnels des deux communautés.

Un député israélien nationaliste religieux et son épouse ont provoqué un scandale en prônant la séparation des femmes juives des femmes arabes dans les maternités. Ils invoquent une inimitié viscérale entre les deux groupes.

« Il est tout à fait naturel que ma femme ne veuille pas partager la chambre de quelqu’un, dont le fils pourrait avoir envie de tuer son fils dans vingt ans », a posté sur son compte Twitter, Betzalel Smotrich, réputé comme l’un des membres les plus à droite du Foyer juif.

« Ma femme n’est pas du tout raciste », mais après l’accouchement, elle « n’a pas envie de se retrouver dans une de ces noubas qui suivent généralement les naissances » dans les familles arabes, a-t-il insisté.

Ce député réagissait à une enquête de la radio publique selon laquelle de nombreux hôpitaux à Jérusalem, Tel-Aviv ou ailleurs, plaçaient femmes juives et arabes dans des chambres distinctes, soit de leur propre initiative, soit à la demande des femmes elles-mêmes.

La femme de ce député a également réagi en indiquant qu’elle ne voudrait pas qu’un médecin arabe l’aide à accoucher parce que « la naissance est un moment sacré (…) un moment très juif ».

Mots clés:
· · · ·
Catégorie de l'article:
Pure Info
Publié par:

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.