Un Canadien accusé d’espionnage par la Chine

L’agence de presse officielle de la Chine a annoncé qu’un Canadien avait été accusé d’espionnage et de vol de secrets d’État. L’agence Xinhua a précisé que Kevin Garratt avait été accusé par les procureurs de la ville de Dandong, dans le nord-est de la province de Liaoning.

Selon l’agence, les autorités chinoises ont découvert des preuves indiquant que Kevin Garratt avait accepté d’effectuer des tâches pour «des agences d’espionnage canadiennes afin d’amasser des renseignements en Chine». Kevin Garratt est détenu par les autorités chinoises depuis août 2014. Il a été arrêté en compagnie de sa femme, Julia, qui a été libérée sous caution en février 2015, rapporte La presse canadienne.

Photo Canadianpress

Photo Canadianpress

Peu après l’arrestation du couple, l’un de leurs fils, Simeon Garratt, avait déclaré qu’il ne pouvait penser à «aucun scénario qui rendrait plausible» la possibilité que ses parents puissent voler des secrets d’État liés à la recherche sur l’armée et la défense militaire.

Mots clés:
· ·
Catégorie de l'article:
Pure Info
Publié par:

Les commentaires sont fermés pour cet article.