Tuerie d’Orlando: un attentat au nom de Daech

Un Américain soupçonné de liens avec le groupe État islamique (EI) a perpétré dimanche aux États-Unis le pire attentat « terroriste » depuis le 11-Septembre 2001, avec au moins 50 morts dans une boîte de nuit gaie d’Orlando, en Floride.

Ce que l’on sait selon l’AFP:

– Omar S. Mateen, un Américain de 29 ans, a ouvert le feu dans la boîte de nuit gaie Pulse vers 2 h, alors que l’établissement était bondé. Trente-neuf personnes sont mortes dans l’édifice, 8 à l’hôpital et 2 à l’extérieur du club.

– Avant son attentat, Mateen a appelé le 911 et a prêté allégeance aux dirigeants de l’État islamique (EI), selon plusieurs médias. Une agence de presse de l’EI a qualifié Mateen de « combattant » du groupe.

– Le président Obama a condamné « un acte terroriste et un acte de haine » contre « un lieu de solidarité » pour la communauté LGBT. Le premier ministre Trudeau a exprimé ses condoléances devant un attentat « effroyable ».

– Le tireur a attiré l’attention du FBI à deux reprises dans les dernières années. En 2013, des commentaires haineux formulés auprès de collègues ont mené à l’ouverture d’une enquête, fermée par manque de preuve. En 2014, les liens entre Mateen et un kamikaze américain ont mené à d’autres vérifications, elles aussi sans suite.

– Malgré ces enquêtes, Mateen a légalement acheté deux armes « dans les derniers jours », selon les autorités fédérales. Le FBI a confirmé qu’au moment de l’attentat, il ne faisait pas l’objet d’une enquête ou de surveillance.

Le FBI a aussi révélé avoir interrogé le jeune homme ces dernières années pour ses présumées « sympathies » islamistes mais que l’enquête n’avait jamais donné suite.

Mots clés:
· ·
Catégorie de l'article:
Pure Info
Publié par:

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.