Trump promet la guerre aux médias qui le contrarient

Lors d’une conférence de presse très tendue ce mardi, Donad Trump a fait savoir que s’il était élu président, il ne changerait pas d’attitude contre les médias.

Le candidat qui pointe systématiquement du doigt les journalistes, qualifiés de «malhonnêtes» et «dégoûtants» lors de ses rassemblements, a participé à une conférence de pressemardi à la tour Trump de New York avec des journalistes, allant jusqu’à insulter en direct un reporter de télévision.

Il avait convoqué la presse afin d’annoncer la liste des associations d’aide aux anciens combattants ayant reçu des fonds levés par ses soins. Fin janvier, il avait clamé avoir levé 6 millions de dollars pour de telles organisations caritatives, mais il s’était refusé jusqu’à présent à rendre publics les noms et les montants exacts, malgré les demandes répétées des médias américains pour qui le compte n’y était pas, indique l’AFP.

Donald Trump a spécifiquement pointé du doigt un reporter de la grande chaîne ABC, Tom Llamas. «Vous êtes un fumier car vous connaissez les faits», a lancé Donald Trump. Le candidat reproche aux médias de l’avoir accusé de ne pas avoir levé tout l’argent promis. «La presse devrait avoir honte», a-t-il dit. «Ils sont furieux que j’aie envoyé des chèques aux gens».

Mots clés:
· · ·
Catégorie de l'article:
Pure Info
Publié par:

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.