Soupçonné de pédophilie, un entraîneur australien n’ira pas à Rio

Scott Volkers, entraîneur australien de natation soupçonné de pédophilie et travaillant au Brésil, ne pourra pas participer aux Jeux Olympiques, a décidé le Comité olympique du Brésil (COB).

« Nous avons analysé son cas, et nous ne l’accréditerons pas », a déclaré le COB ce mercredi à l’AFP. Et d’ajouter : « Nous avons envoyé mardi la décision au Comité olympique australien. »

Scott Volkers avait été accusé en 2002, quand il était l’entraîneur de l’équipe d’Australie féminine de natation, d’actes de pédophilie perpétrés dans les années 1980. Des actes qu’il a toujours niés. 

La justice australienne avait classé l’affaire au bout de six mois, faute de preuves. La décision du COB fait suite à un courrier envoyé par le Comité australien à son homologue brésilien afin de le sensibiliser sur le cas de cet entraîneur de natation qui travaille au sein d’un club brésilien, indique l’AFP. Il était pressenti pour faire partie de la délégation brésilienne de natation aux JO de Rio 2016.

Mots clés:
· · ·
Catégorie de l'article:
Pure Info
Publié par:

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.