Québec : Dur de trouver un emploi pour les immigrants

Les nouveaux arrivants font l’objet de discrimination sur le marché du travail québécois selon la note que l’Institut de recherche et d’informations socioéconomiques (IRIS) publie mardi.

Pourtant, l’étude rappelle que la plupart des personnes immigrantes reçues sont sélectionnées en vertu de leurs compétences professionnelles.

Julia Posca, chercheuse à l’IRIS et auteure de la publication, soutient que la surqualification, les revenus inférieurs et le taux de chômage plus élevé résument bien la situation des personnes immigrantes, surtout les femmes. En 2013, le revenu disponible médian de ces femmes s’élevait à 20 410 $, soit 90 pour cent du revenu des femmes natives et seulement 60 pour cent de celui des hommes natifs.

Mme Posca émet des reproches au gouvernement du Parti libéral du Québec pour les compressions et mesures d’austérité qui affectent les immigrants et leur insertion. Elle évoque notamment une forte diminution de l’offre de cours de français, la fermeture de bureaux du ministère de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion en régions et les coupes dans des organismes communautaires.

La chercheuse propose que pour mettre fin à la discrimination systémique, il y ait reconnaissance des diplômes et expériences obtenus à l’étranger. Elle suggère aussi la bonification de l’offre de stages et de formations en emploi ainsi que l’implantation de programmes d’accès à l’égalité en emploi dans les entreprises privées.

Source : La Presse Canadienne

Mots clés:
· · · ·
Catégorie de l'article:
Pure Info
Publié par:

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.