Plus de 240 000 manifestants font planer l’ombre d’un «Maïdan polonais»

L’une des plus importantes manifestations en Pologne depuis la chute du communisme a rassemblé samedi plus de 240 000 personnes à Varsovie, selon la mairie, pour «préserver la place de la Pologne en Europe», menacée, selon eux, par la politique des conservateurs au pouvoir.

Organisée, sous le mot d’ordre «Nous sommes et resterons en Europe», à l’appel de Comité de la Défense de la démocratie KOD, initiative civique, la manifestation s’est déroulée dans le calme, sous un soleil estival.

Bien qu’il se déclare attaché à l’Union européenne, source d’importantes subventions touchées depuis l’adhésion de la Pologne en 2004, le gouvernement de Droit et Justice (PiS) connaît des frictions importantes avec plusieurs institutions européennes en raison de ses réformes controversées, celles touchant notamment au Tribunal constitutionnel et aux médias publics, rappelle l’AFP.

La Commission européenne a, d’ailleurs, engagé une procédure inédite pour vérifier l’état de droit en Pologne et la Commission de Venise, organe consultatif du Conseil de l’Europe, l’a fermement appelé à respecter les décisions du Tribunal constitutionnel, jusqu’à présent sans résultat.

Réunis devant le siège du gouvernement, la majorité des partis d’opposition parlementaire ont, selon l’agence, participé à la marche et les manifestants brandissaient des drapeaux nationaux blanc et rouge et des drapeaux européens ainsi que des bannières avec des slogans pro-européens. Ils ont chanté l’hymne national et scandé «Nous défendrons la démocratie et la Constitution».

Catégorie de l'article:
Pure Info
Publié par:

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.