Pékin accusée de construire une île secrète en mer de Chine

Les Philippines ont dénoncé mercredi un plan de construction secret par Pékin d’une île en mer de Chine méridionale, ravivant les tensions régionales en plein sommet des pays du Sud-Est asiatique avec Barack Obama.

Manille assure avoir la preuve, photos à l’appui, que deux bateaux chinois se sont approchés du récif de Scarborough, revendiqué par les Philippines, pour y préparer la construction d’une île artificielle.

«Leur présence est le prélude à des activités de construction sur le récif», a accusé le porte-parole du ministère philippin de la Défense, Arsenio Andolong.

Le sujet est d’autant plus délicat que le fameux récif a une importance stratégique pour les États-Unis: la Chine pourrait dès lors disposer d’installations à seulement 230 kilomètres de l’île philippine de Luzon, où les forces américaines opèrent sur une base régulière.

«Nous pourrions nous retrouver avec une confrontation physique entre les garde-côtes chinois et des bateaux philippins soutenus par la marine américaine», décrypte Carl Thayer, de l’université australienne de New South Wales, interrogé par l’AFP.

Le gouvernement philippin a choisi de porter ces accusations juste avant une discussion entre les dirigeants de l’Association des pays d’Asie du Sud-Est (Asean) et le Premier ministre chinois Li Keqiang au cours de ce sommet organisé cette année au Laos.

Les responsables chinois interrogés mercredi ont démenti toute construction sur ce récif dont leur pays a pris le contrôle en 2012 après un conflit avec la marine philippine.

Cette affaire vient rappeler à quel point la politique offensive de Pékin en mer de Chine empoisonne les sommets régionaux et jusqu’au récent G20 organisé en Chine.

La militarisation croissante par les Chinois de récifs transformés en îles artificielles et un récent arbitrage à La Haye déniant à la Chine tous droits historiques sur la région ont contribué à aviver les tensions.

Avec AFP

 

Catégorie de l'article:
Pure Info
Publié par:

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.